Patrimoine civil et domestique

Maison de l’Armateur

Le Havre

Rare témoin de la vie havraise au 18e siècle, cette maison-musée recréée l'ambiance raffinée d'une riche demeure bourgeoise et met en scène les facettes du négoce maritime de l’époque. La Maison de l’Armateur est l’un des trois musées d’art et d’histoire de la Ville du Havre. 

Maison de l'Armateur, Le Havre
Maison de l'Armateur, Le Havre © Philippe Bréard

De maison d’architecte à maison d’armateur

L'architecte Paul-Michel Thibault, nommé en 1785 architecte chargé des fontaines publiques, achète en 1784 un entrepôt et le remplace par un hôtel qu'il habite à partir de 1795. Par son organisation, ses proportions, l’usage de colonnes et ses ornements inspirés de l’antique, la façade en pierre de Caen est caractéristique du style néo-classique et se distingue de l’architecture traditionnelle du quartier. L'hôtel est acheté en 1800 par Pierre-Martin Foäche (1728-1816) qui y installe les bureaux de sa maison maritime, d'où le nom de Maison de l'Armateur que l'hôtel porte aujourd’hui.

Information
Le saviez-vous ?

Vendu par Jules Foäche en 1830, la Maison de l’Armateur devient hôtel de voyageurs puis maison de négoce.

Un héritage en péril

Miraculeusement sauvée des bombardements de 1944, la Maison de l’Armateur n’en est pas moins très endommagée. Classée monument historique en 1950, elle est achetée par la Ville du Havre en 1954. Menacé par l’ampleur des destructions, l’édifice est finalement sauvé et, au terme d’une longue campagne de restauration, ouverte au public en 2006.

Monuments historiques

Dès 1940, Georges Priem est mobilisé pour organiser la protection du cœur historique du Havre. Il est à l’origine de l’inscription de la Maison de l’Armateur à l’Inventaire des monuments historiques dès 1944.

La Maison de l'Armateur en images

Église Saint-Joseph et Maison de l'Armateur, Le Havre
© Philippe Bréard
Maison de l'Armateur, Le Havre
© Philippe Bréard
Maison de l'Armateur, Le Havre
© madebylorenzo.com
Toit de la Maison de l'Armateur, Le Havre
© F.Dugué / F.Carnuccini
Maison de l'Armateur, Le Havre
© Jacques Balise
Escalier de la Maison de l'Armateur, Le Havre
© Philippe Bréard
Puits de lumière, Maison de l'Armateur, Le Havre
© F.Dugué / F.Carnuccini
Maison de l'Armateur, Le Havre
© Droits réservés

Une déambulation étonnante

La Maison-musée de l’Armateur invite à découvrir la résidence de la famille Foäche qui servait aussi à recevoir les clients du maître de maison. Le décor comme le souci du confort témoignaient de sa réussite sociale : stuc, parquets de bois rares et exotiques, moulures et peintures signées Alexandre Roslin. La décoration de style néo-classique est confiée à Pierre-Adrien Pâris (1745-1819), ancien dessinateur du cabinet du roi, la maison s'organise sur cinq niveaux. Les pièces se succèdent autour d'un étonnant puits de lumière octogonal, créant une déambulation originale, prétexte à la découverte d’objets souvent luxueux, venus du monde entier grâce au commerce maritime alors en plein essor.

La traite négrière

La Maison de l'Armateur évoque l'implication des négociants et armateurs havrais dans le commerce triangulaire, dénoncé alors par des Havrais comme l’écrivain Bernardin de Saint-Pierre.

Localiser

Maison de l'Armateur